Ce qui est intéressant et plein d'enseignement, lorsque l'on a les données de 3 coureurs sur une même épreuve, c’est de comparer et d’analyser la course à posteriori et de prendre des actions correctives pour la prochaine.

  • Les cartouches

Le coureur 1 a beaucoup d’intrusions avec 366 cartouches à I6 soit 6' (selon l'échelle de Coggan individualisée FRC) . Il a surement une FRC (lactique) faible mais sans impact sur la performance car il finit la course avec des ressources. Les 30 dernières minutes, il augmente sa puissance normalisée moyenne de 8%. Il s'est battu devant et a même du se faire la peau pour revenir suite à une inattention. Il est celui qui a su prendre les meilleurs roues avec 26% de drafting. 

La coureur 2 a posé 5 mines à I7 (selon l'échelle de Coggan individualisée Pmax/FRC). Le coureur 3 qui finit très bien la course a fait zéro incursion à I7. Sur ce genre de cyclo (à part être au dessus du lot) il faut faire attention, faire le job juste ce qu'il faut, lisser le plus possible les efforts et éviter de régir ou répondre trop brutalement aux attaques.

  • Drafting

Sur une course aux allures assez régulières comme c'était le cas, l'algorithme pour évaluer le drafting (profiter de l'aspiration du cycliste de devant ou du peloton) fonctionne très bien. Cela permet de calculer si le coureur a tactiquement essayer de s'économiser en vu de l'explication finale. Souvent ceux qui "claquent" des courses sont ceux qui pédalent le moins et réservent leur force pour les moments décisifs ou l'explication finale.

A plus de 40 km/h, l'économie d'énergie est de plus de 30%, ce qui est considérable. Par exemple si le gars de devant est à 300 watts alors le coureur qui draft sera à 210 watts.

  • Explication finale

Les 30 dernières minutes le coureur 2 a lâché  23%  sur la PN moyenne. Ca se joue à rien des fois si on peut s’accrocher aux roues ou alors on lâche l’affaire. Pour des raisons sociaux-professionnelles il n'a pas pu beaucoup s'entraîner les 3 dernières semaines. Ceci explique cela !

Toutes ces informations sont débriefées et serviront à mieux courir sur la prochaine épreuve. A condition et forme égales le cycliste sera plus performant !

Résumé en chiffres

 

 

Drafting gagnant à 26% !

 

Sur la première heure de course, le coureur 2 à été 3 fois en zone 7 et 42 fois en zone 6. Le coureur 3 n'a été dans ces zones à aucun moment. Les deux coureurs étaient ensembles.

Ivan @ This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

Last modification: Mon 16 May 2016